Un tissu agroalimentaire puissant
Imprimer Envoyer
Les industries agroalimentaires en France
Secteur majeur de l’industrie française, le tissu agroalimentaire pèse près de 160 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Plus de 15 000 entreprises, dont 98 % sont des petites et moyennes entreprises de moins de 250 salariés, valorisent 70 % de la production agricole nationale et participent activement au maintien d’une activité économique fortement pourvoyeuse d’emplois (493 000 salariés directs), au plus près des territoires.

Téléchargez l’infographie sur l’agroalimentaire, 1er secteur industriel français

Avec 7,8 milliards d’euros d’excédent commercial, ce secteur contribue de façon très positive à la balance commerciale de la France. Mais l'agroalimentaire français souffre aujourd'hui d'un manque de compétitivité et se situe désormais au sixième rang des exportateurs mondiaux, alors qu'il était encore au deuxième rang il y a dix ans. 

Le secteur agroalimentaire est l’un des dix secteurs industriels stratégiques au niveau national. Le renforcement des efforts d’innovation et de mutualisation des industries agroalimentaires constitue une priorité, tout particulièrement pour les petites et moyennes entreprises, garantes des équilibres économiques et du maintien de l’emploi sur le territoire national
 

Les industries agroalimentaires en Provence-Alpes-Côte d'Azur 
Avec un PIB de 138 Milliards d'euros la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur se place au 3ème rang des régions françaises (Source : Insee, 2009). Elle est la troisième région la plus peuplée de France, avec environ 5 millions d'habitants et une démographie plus dynamique que la moyenne nationale. Chaque année, sa population augmente d'environ 40 000 habitants et on dénombre 2 millions d'habitants supplémentaires sur les cinquante dernières années. Bénéficiant d'un environnement exceptionnel, cette région déploie une attractivité, à l'origine d'une des plus fortes concentrations de ressources intellectuelles et technologiques d'Europe, qui se traduit par une puissante activité économique, dans des secteurs aussi variés que les télécommunications, la microélectronique, l'aéronautique et l'espace, les technologies de la mer, le multimédia, la chimie, la logistique ... et l'agroalimentaire.

L'industrie de l'agroalimentation est un secteur majeur de l'économie régionale, prenant appui sur un savoir-faire historique, un réseau d'acteurs performants, et une image forte et positive à l'international. La Région Provence-Alpes-Côte d'Azur rassemble plus de 8% des établissements de l'agroalimentaire français, se plaçant ainsi au deuxième rang dans le palmarès des régions françaises. Riche de plus de 1000 établissements, le tissu industriel agroalimentaire régional pèse plus de 7 milliards d'euros de chiffre d'affaires (Téléchargez l’infographie sur l’empreinte socio-économique de l’agroalimentaire régional en Provence Alpes Côte d’Azur.). Il est majoritairement composé de petites et moyennes entreprises jouxtant des leaders nationaux et internationaux implantés sur le territoire de longue date. La présence de ces grands leaders mondiaux constitue un atout par la dynamique qu'ils peuvent diffuser, mais la petite taille de la grande majorité des IAA fragilise le tissu. La répartition sur le territorial régional n’est pas homogène, elle refléte la situation démographique des départements. Ainsi, le département des Bouches-du-Rhône accueille plus du tiers des entreprises agro-alimentaires de la région. Mais on observe une forte activité agro-alimentaire dans tous les départements de la région.

Le Chiffre d'Affaires à l'exportation est de 1,64 Milliards d'euros en cumul glissant à fin juillet 2015, et la progression est de +6 % entre 2013 et 2014. Comme à l’échelle nationale, la famille des « Boissons » tire l’évolution des exportations vers le haut (48%  des exportations régionales des IAA en 2014, en hausse de + 14%). Mais la famille des « Produits alimentaires divers » est également très dynamique (22% des exportations régionales). Et alors que les 5 premiers marchés pour la famille des « Boissons » sont plutôt extra-européens : les Etats-Unis, le Japon, le Canada, le Royaume-Uni et la Chine (par ordre d’importance); ceux pour les « Produits alimentaires divers» restent surtout européens : le Royaume-Uni, l'Espagne, l’Italie, Belgique et les Etats-Unis. (Source Douanes)
- Boissons : 753 299 K€ en 2014, soit +14% par rapport à 2013,
- Produits alimentaires hors boissons : 828 926 K€ en 2014, soit -1.2% par rapport à 2013.

Vous trouverez :

- une fiche Agreste sur l’agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d'Azur en cliquant ici

- une fiche synthétique des industries agroalimentaires de Provence-Alpes-Côte d'Azur(réalisée par la MDER) cliquez ici

- des fiches Agreste sur les industries agroalimentaires, cliquez ici 

- le guide de l'agroalimentaire "Où exporter en 2018 ?", cliquez ici